S'inscrire !

  • Publication : 09 07 2010
  • Catégorie :Matériel médical et aménagement

Un siège WC primé par Handicap International    

MARIG DOUCY > marig.doucy@nordeclair.fr
 

Il n'existait pas dans les circuits de distribution traditionnels, Charlotte Denimal et Jean-François Trigalez l'ont inventé ! Ce siège abattable et transportable a été imaginé pour un petit garçon âgé de 2 ans et demi. César est atteint d'une maladie neuromusculaire d'origine génétique - l'amyotrophie spinale type 2 - le privant peu à peu de ses muscles moteurs et de ses fonctions respiratoires. Sa pathologie entraîne également une hypothonie du tronc.
Et pour que, comme tout enfant de son âge, César fasse l'apprentissage de la propreté, un réducteur de toilettes a été conçu pour lui en faciliter l'utilisation. Charlotte Denimal, ergothérapeute à l'IEM Marc-Sautelet depuis 25 ans, a pris en compte plusieurs contraintes pour concevoir ce siège.


« Les parents souhaitaient disposer d'un siège qu'ils pourraient emmener en vacances. César l'utilise aussi à la crèche et s'en servira à l'école... » D'où la nécessité de créer un réducteur pas trop encombrant. « Dans le commerce, on trouve de tels équipements, mais ils sont volumineux et onéreux. C'est pourquoi, nous préférons les fabriquer nous-mêmes, explique l'ergothérapeuthe. De manière générale de toute façon, les parents ne trouvent pas l'objet qui répond pleinement aux besoins de l'enfant, il faut toujours l'adapter un peu... » Charlotte Denimal a tracé les plans, Jean-François Trigalez, appareilleur à l'IEM, a assemblé planche, charnières, sangle, mousse et fixation. Concrètement, le siège est fixé sur les toilettes à la place de la lunette et l'abattant. Le coût du réducteur fabriqué par un particulier est estimé à 40 E.

Favoriser l'autonomie en toute sécurité


« Ce réducteur a l'avantage de posséder un dossier et des accoudoirs pour soutenir le dos et les bras. Pour des raisons de sécurité, il est obligatoire de prévoir une ceinture, reprend Charlotte Denimal. La mousse peut être taillée afin de s'adapter à la morphologie de l'enfant en plein croissance. Il peut ainsi conserver son siège plusieurs années, jusqu'à ses 10 ans. » L'invention de Charlotte Denimal a convaincu les parents du petit César qui ont alors incité l'ergothérapeute à présenter le réducteur en question au concours des « Papas bricoleurs et mamans astucieuses ». D'habitude, ce concours, organisé par Handicap International pour améliorer la vie quotidienne des enfants handicapés, est réservé aux parents. Charlotte Denimal est l'exception. « Ce siège peut convenir à tout enfant souffrant d'hypotonie du tronc. Les parents de César voulaient que d'autres enfants puissent en profiter... » Ce n'est bien sûr pas le prix reçu le mois dernier qui importe à l'ergothérapeute mais bien l'autonomie qu'elle apporte à l'enfant. Victoire : César est propre !

Source : ici