S'inscrire !

  • Publication : 26 05 2010
  • Catégorie :La recherche médicale et génétique

Mesurer la force des ASI grace à un dynamomètre de poche.    

OBJECTIF: Mesurer la force musculaire chez les patients ayant une amyotrophie spinale infantile aidés d'un dynamomètre portable pour évaluer la progression de la maladie et les résultats des essais thérapeutiques.


DESIGN: Un maximum de contraction volontaire isométrique a été mesurée dans un groupe de 24 patients âgés de 5 à 38 ans avec des types II et III d’amyotrophie spinale. Quatre groupes de muscles ont été examinés. Les données ont été regroupées selon l'âge et le sexe.  Une comparaison a été faite entre les différents types d’amyotrophie spinale; mobile, non mobile, et ainsi que selon le nombre de copies  des SMN 2. Les résultats ont été comparés avec ceux d'une population de référence en bonne santé.


RÉSULTATS: La force musculaire était beaucoup plus faible chez les patients ayant une amyotrophie spinale que dans la population saine*. Le groupe de marcheurs a abouti à des valeurs plus élevées que les patients qui ont été non-marcheurs.  Les extenseurs  du genou ont été les muscles  les plus faibles dans les deux groupes, quelle que soit la capacité de marcher. La plus grande différence a été constatée entre le groupe de patients mobile et celui ne pouvant pas marcher.  Les ASI type 3 qui ne marche plus ont montré des valeurs plus faibles, similaires à celles des ASI de type II. Les patients atteints de 3 et 4 copies SMN2 a montré une plus grande résistance à l'égard de ceux avec 2 copies SMN2, bien que n'étant pas statistiquement significative.


CONCLUSION: Le banc de poche est donc un outil valide pour mesurer la force musculaire chez les patients ayant une amyotrophie spinale. Il peut être utilisé pour mesurer la progression de la maladie et évaluer les changements dans les essais thérapeutiques.

*petit commentaire perso pour en arrivé à cette conclusion ils ont du faire bac +10 ;o).
**ASI = amyotrophie spinale infantile.
***SMA = Spinal muscular atrophy
 

Source : ici