S'inscrire !

  • Auteur :
  • Publication : 26 12 2011
  • Catégorie :La recherche médicale et génétique

Isis Pharmaceuticals débute un essai clinique de phase 1 très prometteur    

Le laboratoire américain Isis Pharmaceuticals, Inc a annoncé le 19 décembre 2011 qu'il allait débuter un essai de phase 1 de ISIS-SMNRx chez les patients atteints d’une amyotrophie spinale infantile (ASI). L’ISIS-SMNRx est un traitement potentiel pour tous les types d’amyotrophie spinale proximale.

L’étude de phase 1 de l’ISIS-SMNRx débutera par l’administration d’une seule dose du médicament. Ils chercheront ici à regarder l'innocuité, la tolérabilité et le profil pharmacocinétique du médicament chez des enfants atteints d’amyotrophie spinale âgé entre 2 et 14 ans. Dans cette étude, ISIS-SMNRx sera administré par voie intrathécale en une seule injection directement dans le liquide céphalo-rachidien. L'administration intrathécale d'un médicament antisens, ISIS-SOD1Rx, a démontré être sûre et bien tolérée dans une étude de phase 1 en cours chez des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA).
 
« L’Amyotrophie Spinale ne possède pas actuellement de traitement disponible. ISIS-SMNRx est le premier médicament qui intervient dans l'épissage de l'ARN pour augmenter la production de la protéine SMN fonctionnelle.  En collaboration avec le laboratoire du Dr Krainer, nous avons validé l'approche antisens pour le traitement de cette maladie et nous en sommes maintenant à l’étape des études cliniques» a déclaré C. Frank Bennett, Ph.D., vice-président senior de la recherche à Isis. 
 
«Nous nous sommes engagés à développer rapidement ce médicament et finalisons ce que nous pensons être le chemin pour le développement rapide de ce médicament destiné à tous les types de SMA. Une fois que nous aurons fini d’évaluer ISIS-SMNRx en une dose unique chez les enfants atteints de ASI, nous allons passer à de multiples doses toujours en phase 1 et ensuite nous évaluerons le médicament dans un essai de phase 2 chez les enfants atteints de ASI, y compris les nourrissons qui ont des ASI de type I».
 
«Notre méthode pour traiter les ASI repose sur une méthode simple et puissante d’antisens qui augmente  le niveau de protéine SMN en corrigeant un problème d’épissage de l’ARN. Nous avons soigneusement validé cette approche dans plusieurs modèles animaux où nous avons observé une amélioration marquée, que ce soit dans les modèles léger ou sévère d’amyotrophie spinale» a déclaré Adrian Krainer, Ph.D., professeur de génétique moléculaire au Cold Spring Harbor Laboratory à Long Island , NY. «Nous sommes impatients de traduire cette importante découverte dans un traitement efficace pour cette maladie grave». Dr Krainer est un membre du Conseil consultatif scientifique FSMA (FSMA est l’équivalent de l’AFM aux états unis mais seulement pour les amyotrophies spinales).
 
Kenneth Hobby, président de Familles de SMA se félicite de cette nouvelle avancée dans le combat de la maladie et a déclaré : «notre communauté a travaillé pendant longtemps pour atteindre l'objectif de faire bouger les thérapies du banc d’essai aux essais cliniques. Ceci a été rendu possible par des interactions étroites entre les chercheurs fondamentaux, les familles, les cliniciens et l'industrie. Familles de SMA félicite ISIS pour son investissement dans la recherche contre cette maladie dévastatrice qu’est l’amyotrophie spinale».
Isis Pharmaceuticals est une licence exclusive, propriété intellectuelle de l'Université du Massachusetts qui a développé ce nouveau médicament  « potentiel » contre l'amyotrophie spinale. Familles de SMA fournit plus de 500.000 dollars pour financer le programme de recherche de l'Université du Massachusetts responsable de la création de cette molécule.
 
Petit rappel l'amyotrophie spinale et les recherches d'isis :
 
schema production de proteines SMN
 
L’ ASI est causée par une perte, ou une défaillance dans la survie du gène des neurones moteurs 1 (SMN1). SMN1 produit la plupart de la protéine SMN nécessaire pour la fonction motrice normale. Les humains ont également une ou plusieurs copies d'un gène lié, SMN2, qui produit qu’une petite fraction de protéine SMN à cause de l'inefficacité de l’épissage de son ARN. La gravité de la SMA est déterminée par la quantité de protéine SMN dans la cellule ( ne pas confondre la protéine SMN et le gène SMN1).
 
L’ ISIS-SMN Rx est conçu pour moduler l'épissage du gène SMN2, augmentant considérablement la production de protéine SMN fonctionnelle. Dans les résultats publiés précédemment, les chercheurs ont montré que l’ISIS-SMN Rx augmente la production de protéine SMN fonctionnelle dans les modèles murins de la SMA sévère. L'augmentation de la production SMN est corrélée avec des améliorations dans le comportement et la survie des souris. Les chercheurs ont aussi confirmé que des niveaux elevés de ISIS-SMN Rx  allaient bien se placer dans la moelle épinière des primates suite à une seule injection par voie intrathécale
 
Isis et ses collaborateurs ont évalué les effets de la restauration de la protéine SMN dans les tissus périphériques, y compris dans le foie et les tissus cardiaques, dans des modèles murins de la SMA type 1. Dans leurs études, les chercheurs d'ISIS ont observé une prolongation de la durée de vie moyenne de plus de 25 fois chez les souris SMA . Ces données indiquent que la restauration de SMN dans les tissus périphériques, en combinaison avec une restauration partielle dans le SNC, peut considérablement améliorer de nombreux aspects cliniques de SMA dans ce modèle de souris grave de SMA. Ces recherches suggèrent que dans ce modèle murin de la SMA TYPE1, il y a peut être un avantage thérapeutique à augmenter la protéine SMN fonctionnelle dans d'autres tissus que la colonne vertebrale. Des études complémentaires sont nécessaires pour déterminer si ces conclusions ont quelque pertinence chez les patients atteints de SMA sévère. 
 
Innocuité  Qualité d’une chose qui n’est pas nuisible.
Tolérabilité : Aptitude, capacité de l'organisme à supporter une substance donnée.
Pharmacocinétique : a pour but d'étudier le devenir d'une substance active contenue dans un médicament dans l'organisme
Intrathécale : injection dans un cavité dans notre cas se sera dans le liquide Céphalo-rachidien.
Antisens : Les antisens ou gènes antigènes sont des oligonucléotides dont la séquence bloque un ARM messager dont ils inhibent l'expression càd la traduction en une protéine.
ASI ou SMA = Amyotrophie Spinale.
 
Information provenant de :
http://www.fsma.org/
http://www.isispharm.com/Pipeline/Current-Advances.htm
 
 

 

Source : ici